Doriane RYCKMAN

Artiste peintre - Auteure - Autodidacte

"Le bonheur est comme un papillon : il vole sans jamais regarder en arrière." Robert Lalonde.

Alors, j'avance dans mes créations pour suspendre le temps et balayer avec ...

"Etats Dames"

De part ma personnalité et mon métier passé (professeur des écoles), j'ai gardé le goût d'écrire, de collectionner des images, de feuilleter des magazines, d'être toujours aux aguets, l'oeil attiré par la Fé"e"minité, les formes et les couleurs.
Puis imagination, émotions et sentiments agissent. Je peins au "feeling": ma main suit mon coeur guidé par cette Fé"e"minité [que j'écris avec un "e" car en toute Femme se cache une Fée].
Je puise mes idées dans la vraie Vie, j'y saupoudre des paillettes de magie pour revenir à une nouvElle Vie.

Mes créations

Les Femmes que je fais naître (sur toile ou bois) sont des "Elles" ou "Petites Robes Noires"...

Un peu d'abstrait parfois me re pause de l'agitation de mes Elles...
Mots, sortis de leur histoire... Restes, voués à la disparition, de tissus, boutons, perles, dentelles... Traces du passé appelés "ajoutis" en cartographie (anciennes cartes de Ste Catherine)... Ces "mariages" dans mes cinq couleurs (rouge, noir, blanc, doré, argenté... que ces cinq couleurs) les ressuscitent, leur donnent une nouv'Elle Vie en toute harmonie.

  • Rouge comme le goût d'un baiser passionné
  • Noir comme le toucher du velours
  • Blanc comme une vision de pureté
  • Argent comme le cliquetis des bijoux
  • Doré comme le parfum d'une soierie" (extrait de ma poésie "Cinq couleurs à mes cinq sens")

liberté égalité fraternité

Quelques textes récents illustrés

Aller plus loin : écrire


J'écris pour chaque création. J'écris aussi tout simplement par amour des mots.
Pour faire passer mes messages d'Amour,  d'Espoir et de Joie de vivre à travers les aléas de la vie... Pour toucher chaque Elle ou Il qui se reconnaîtra...
Mes mots complètent mes Elles pour féliciter leur courage, caresser leur sensibilité, narrer leur évolution à travers le temps, conter leurs histoires, ouvrir leur coeur, les faire respecter... aimer... et être aimées.
Mes mots accompagnent mes peintures comme des paroles accompagnent les émotions.

Mon message


Ma douce "patte artistique" fait le voeu de réconcilier chaque Femme avec sa complice, la Féeminité...
Être Femme....  et le rester... à travers tous les aléas de la Vie...
Et peut-être aussi, le Temps d'une toile, essayer d'arrêter ce Temps qui passe... inexorablement...
Arrêt sur image... Espoir d'être la Elle de sa propre Vie...


"Ame de l'arbre" et mots..

Dans l’engourdissement inévitable de Madame Nature

Dans le ralentissement programmé de ses mouvements

Dans le silence ouaté de ses paysages

Dans le calme touchant le surnaturel

Dans la fragilité transparente du moindre flocon

Dans l’éphémère brillance de toute trace sur la neige

Dans le froid glacial du sifflement de la bise

Dans l’âme de l’arbre dénudé face à l’Hiver…

Je suis mon propre refuge



Doriane Ryckman Neuville

Tous droits réservés

peinture et ajoutis sur bois et cadre bois 57x57

"Sous son Capuchon"...     Mots de la toile

La Petite Robe Noire s’ourle de dent’Elle fourrure blanche


Elle s’emmitoufle de plus b’Elle dans son capuchon

Ses joues fraîches partagent le reflet de sa bouche rouge

Ses douces mains, bien à l’abri dans des gants, bougent

Et confèrent à sa silhouette un air de froid diapason



Est-ce qu’au fond d’Elle, Elle change

Comme à chaque saison, la Nature change ?



Elle avance et, toute en légèreté, se déhanche

Et danse sous ces flocons, comme dans une évasion…

Elle est chrysalide dans cette fourrure prison

Elle prend le temps de se réconcilier avec Elle-même

De réparer les douloureuses morsures de l’Hiver

De se défaire de ses démons frissons

Pour redevenir, au printemps, Reine Papillon…

Elle a changé, Elle n’est plus c’Elle d’hier

L’histoire peut recommencer, en renouveau… Elle s’aime !

Doriane Ryckman Neuville

Berceau du Printemps...  Toile et Mots


Qu’Elle vienne, cette neige douce et onctueuse

Qu’Elle recouvre les sentiments en abîme

En y emprisonnant cette hivernale déprime

Que leurs formes s’effacent, floconneuses

Et se colorent de teintes atténuées

Que leurs échos en froides sonorités

S’entendent comme des pas ouatés, feutrés



Que le blues de l’hiver ait le bruit des flocons

Et se réchauffe à l’apparition des bourgeons

Sous la pellicule protectrice de la Vie

Secret du Berceau du Printemps prochain

Les angoisses capitulent devant ces demains…

Regarder sous la neige, y découvrir des espoirs infinis…


Doriane Ryckman Neuville


Tous droits réservés - toile "Berceau du Printemps" toile 50x50 - acrylique au couteau avec ajoutis de vrais coquelicots

Mise en retrait


Est-ce un besoin impérieux de me perdre

Ou celui, ensorcelant, de me retrouver

Dans cette immensité immaculée

Le temps d’une mise en retrait

Dans ce paysage fantastique à souhait ?

Je ressens ce besoin irrésistible de me perdre

Face à un Eden, Paradis perdu, qui mène à la frontière

Loin des turpitudes nocives du monde d’hier

Je me plonge, goûlument, dans ces ondoiements de blancs

Libre, ivre et engourdie, à contre-temps…

Je me perds, je sombre, oh ! Je me sens toute perdue

Comme au fond d’une blanche nuit sans fin

Face à moi-même, face à mes idées noires…

Jamais, non jamais, je n’aurai cru

Que la neige, fabuleuse, somptueuse poésie écrin

Irait jusqu’à me rendre tous mes espoirs…




Doriane Ryckman Neuville - tous droits réservés - toile "Fantaisie d'Hiver"

Frénésie de Blancs



Quand la saison froide se fait séduisante

Et se pare de son manteau de frimas

Les vols éblouissants de papillons purs de transparence

Scintillent en éclats de paillettes blanches virevoltantes

Quand la morsure de l’Hiver se fait séduisante

Et estompe les bruits dans un silence froid

Les flocons déposés font surgir ces images irréelles

Mirages à perte de vue, illusions éternelles

Quand la rudesse du monde se fait séduisante

Et fascine par son âpreté et sa magnificence

La blancheur oscille entre bonheur et noirceur

Entre néant, mystère, détresse et chaleur

L’Hiver se peint tout en nuances

Blanc immaculé d’or, d’argent pailleté

Ombres immobiles ou mouvantes, grisantes

Traces sombres de noirs pointillés discrets



Le regard ne peut se résoudre à se détacher

De cette sublime saison, pesante et ensorcelante



Doriane Ryckman Neuville - Tous droits réservés - un rayon de soleil sur ma toile (acrylique et ajoutis 80x80)

Portrait

Quelques textes...

Ci-dessous, quelques textes associés aux toiles de Doriane. Ils complètent la perception de son univers poétique féminin.

expositions


Doriane expose depuis 2007

  • - Biennales Institut'Art à Bailleul
  • - St Sylvestre Cappel
  • - Office de tourisme de St Pol sur Mer
  • - Centre de cure thermale de St Amand les Eaux
  • - Projet "Octobre Rose" avec la CPAM de Dunkerque  et Armentières en 2014
  • - Vieux Berquin

Contacter Doriane...

pour aller sur son blog


Doriane a un blog artistique qui s'intitule Fleurdel'Art : " je le fais vivre en y publiant mes créations, textes, photos, citations, expositions..."


"DoNeuville" peintre et auteure autodidacte :


Pour contacter Doriane